De l'être capital aux lettres capitales

De l'être capital aux lettres capitales il n'y a qu'une plume, un pinceau ou une bombe de peinture.

Car Vincent adore les lettres des graffitis.

Vincent est aussi le benjamin et entre nous, ce n'est pas une mince affaire ; alors lui dédier les majuscules renverse un peu l'ordre des choses,

le temps de l'écriture...

J'ai baptisé ce style d'écriture "les bâtons de Vincent" : dans ces mots, il y a de l'organique, de la dynamique et un peu de dynamite. 

Tout mon Vincent.

Les bâtons de Vincent entre ses doigts
Les bâtons de Vincent entre ses doigts


Participez aux plantés de bâtons de Vincent :

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mimi (jeudi, 23 avril 2015 11:26)

    Vincent, pour moi mon "bâton de vieillesse" sur lequel j'aime m'appuyer....Une autre de ses qualités.

  • #2

    nacre (samedi, 25 avril 2015 13:38)

    merci de bien vouloir me contacter.. Nacre